chantal-thomass

Chantal Thomass

Chantal Thomass débute sa carrière à la fin les années 60 chez la prestigieuse maison de couture Dorothée Bis avant de créer, peu de temps après, sa propre marque qu’elle baptise Ter et Bantine. En 1975, la couturière crée sa société éponyme, et présente sa première collection lors de son premier défilé l’année suivante. Chantal Thomass révolutionne le prêt-à-porter féminin de l’époque en étant la première styliste à introduire de la lingerie fine dans ses défilés. En effet, la griffe Chantal Thomass se caractérise principalement par des collections de dessous ultra-sexy avec soutien-gorge, porte-jarretelles, guêpières ou encore collants. Par la suite, la marque évolue en introduisant de nouvelles matières pour ses créations mais également en diversifiant son activité avec le lancement d’une ligne de parfums, d’une gamme d’accessoires ainsi que d’une ligne de produits de beauté. Aujourd’hui les créations de Chantal Thomass son distribuées dans 18 pays.

Avec Veronese, dont elle est une fidèle cliente, la créatrice étend son univers à celui de la maison et de la décoration. L’occasion lui a été donnée de créer les objets qu’elle souhaitait. Elle a dessiné des miroirs, toute une famille de luminaires et a su confronter ses rêves à la fabrication, en faisant le voyage à Murano. Telle Alice au pays des Merveilles, elle a été surprise (“ la surprise nourrit ”, dit- elle) et totalement séduite par l’éventail des possibilités que l’on mettait à sa disposition. Grâce au privilège d’un savoir-faire encore vivant, son écriture est magnifiée et s’incarne à travers la collection “ belles de nuit ” qu’elle a imaginée. Il s’agit bien là de luxe en termes de rareté, d’un traitement minutieux de “ ce qui ne se voit pas ” et bien sûr de Poésie, celle de l’univers ludique et féminin de la créatrice, avec ses clins d’oeil à la mode; détournement du capiton et des frous-frous qui lui sont si chers.