christian-biecher-veronese

Christian Biecher

Né dans le Bas-Rhin en 1963, Christian Biecher est un architecte designer dont la renommée a dépassé les frontières de l’Hexagone. Il compte en effet à son actif des réalisations contemporaines uniques. Artiste sensible au croisement de différentes disciplines artistiques, le talent de Christian Biecher éclot au début des années 90, quand il se fait remarquer en travaillant sur l’aménagement du restaurant Korova. Il signe cette même année le design du vase « Trois roses » pour Baccarat.

Dès le début de sa carrière, Christian Biecher refuse le cloisonnement et précise que sa démarche est une démarche globale : pour lui, architecture, aménagement intérieur et design ne font qu’un. Ses premiers grands travaux sont les constructions de la Bibliothèque Départementale à Carcassonne en 1994, et le Centre de long séjour d’un hôpital à Hénin-Beaumont en 1999. L’année suivante, Christian Biecher se voit confier le chantier du siège d’Issey Miyake Inc., à Tokyo et ne cesse de recevoir des projets de constructions et d’aménagements notamment en France et au Japon. A l’issue d’une expo temporaire en 2002 au Musée d’Arts Décoratifs de Paris, la consécration en matière de design arrive avec l’exposition permanente au sein des collections dudit Musée, du Musée du design de Lisbonne, du Fond National d’Arts Contemporain, et du Centre Georges Pompidou entre autres…

Côté architecture, il réalise le Pavillon Mitsui, l’immeuble Tur à Tokyo, et le Salon vidéo du Pavillon de l’Arsenal à Paris en 2001. En 2004, il repart pour le Japon et conçoit le Sora Community Center à Shiki. Il travaille également sur la construction de l’Office du Tourisme de Paris la même année. Le Japon et la France ne sont pas les seuls pays à bénéficier des compétences de Christian Biecher, puisqu’il est appelé en 2005 à réaliser les grands magasins Harvey Nichols à Hong Kong et en Irlande. Il se rend aussi en Hongrie, où l’attend un projet colossal de centre de commerces et d’affaires sur le site de l’ancienne Bourse de Budapest, et en Pologne où il se consacre à l’édification de la tour Orco de Varsovie. Parmi les objets insolites qu’il propose, on peut admirer « la pièce Parfum/Lumière ». En 2006, Christian Biecher a imaginé l’inimaginable, unir la couleur, l’odeur, le toucher en un même objet. Le résultat : un énorme coquillage en faïence émaillée qui diffuse une lumière orangée ainsi qu’un parfum sucré spécialement élaboré par Gilles Romey (laboratoire Quest).

Ses créations originales lui ont valu plusieurs distinctions, puisqu’en 2001 et en 2002, il est élu Best New Designer au salon ICCF de New York et a reçu le prix de Créateur de l’année à l’occasion du salon Maison et Objet de Paris. En 2009, Philippe Trétiack a écrit la monographie « Christophe Biecher architecte » parue aux éditions AAM.

Produits liés